ArcelorMittal / Florange vu par Antoine

16 12 2012

ArcelorMittal est un groupe de sidérurgie mondial. (Indien)

Il est issu de la fusion d’Arcelor (groupe européen) et de Mittal (Indien) en 2006.

Il dispose de 260 000 employés dans plus de 60 pays dont Le site de Florange en Lorraine.

Les faits : La société décide de l’arrêt de l’usine de Florange en 2012 (février) à cause d’un contexte économique difficile sur le secteur de la sidérurgie.

 

I) Une désindustrialisation depuis 1980

Depuis 1980, le secteur de la sidérurgie est en baisse constante à cause de la mondialisation, il y avait 5 millions d’emplois au début des années 80 et plus que 3 millions en 2012 soit 2 millions d’emplois disparus.

Le groupe ArcelorMittal ayant une baisse constante depuis 2011 de son bénéfice, il décide l’arrêt de fonctionnement de 13 sites européens.

Le site de Florange est donc mis à l’arrêt, (2600 emplois supprimés) mais l’Etat français et les syndicats expriment leur mécontentement car Florange est un site rentable.

Des repreneurs se sont manifestés mais leurs offres sont jugées insuffisantes.

 

Cette crise économique est mondiale et la désindustrialisation se propage partout, le groupe Indien a décidé de supprimer des emplois à Chicago et de réduire de 40% leur production aux USA.

 

II) Les Engagements pris par L’Etat et le groupe de sidérurgie

 

La première proposition du ministre Arnaud Montebourg : a été de nationaliser le site de Florange, mais cette proposition fut refusée par le premier ministre qui a jugé cette opération trop coûteuse et beaucoup trop longue.

La seconde proposition : un projet de loi pour empêcher la fermeture des entreprises rentables a été proposé par le Président, cependant même si cette loi avait été votée, elle ne serait pas applicable au site de Florange.

La dernière proposition : obliger le groupe de sidérurgie à investir dans le site de Florange afin de le rendre plus compétitif face à la concurrence. Tout d’abord, se serait investir 180 millions d’euros pour préserver TOUS les emplois, ne pas effectuer de plan social et participer au projet européen Ulcos 2.

Le groupe s’engage à :

* Faire de Florange un site de référence de la sidérurgie

 * Investir et dévelloper le projet Ulcos

 * Disposer d’un dialogue social exemplaire








%d blogueurs aiment cette page :